À son image

À son image

Un chef-d’œuvre. Un roman écrit sur une temporalité qui nous fait découvrir le personnage principal après sa mort. Un livre dont les chapitres sont des titres de photographie. On y entre comme dans une exposition. Sans bruit. Un livre qui interroge la foi, l’amour, la possibilité du deuil, du pardon… Un livre qui interroge notre rapport à l’image, à la photographie. À la guerre.

Balles perdues

Balles perdues

C’est l’histoire d’un déclassement social. D’une hyper-sensible. D’une vie volée. D’une vie ratée. Vous êtes en Floride. Une fille et sa mère vivent dans une Mercury sur un parking depuis vingt ans. Bercées de chansons d’amour. Ici ouvrir son cœur peut être mortel. Les armes à feu, la drogue et puis l’errance.

L’amant

L’amant

La sulfure adolescente. Les réminiscences des corps, de leurs odeurs, leurs élans. Cette nostalgie profonde, proche de la mort, un verre d’alcool à la main qui tenaillera Marguerite jusqu’à la fin. Cet amant rencontré aux abords du Mékong qui disparaîtra et réapparaîtra dans son amour intact. C’est son histoire qu’elle nous dépose sans rien attendre. Cette famille. Sa disparition. Et c’est somptueux.

SYLVIA ROZELIER – INTERVIEW •DOUCE•

SYLVIA ROZELIER – INTERVIEW •DOUCE•

L’amour est ici conçu comme une addiction, une expérience proche de la défonce. C’est une drogue, une substance dangereuse, ce que Douce pressent d’emblée. Cependant cette lucidité ne la protège pas. Tout au contraire. Aucun avertissement ne suffit à l’arrêter. Je crois qu’elle analyse correctement la situation, mais qu’elle est incapable de rompre, s’arracher.

Simple

Simple

Un roman qui dépayse. Au cœur du maquis, il est un petit village. Et comme dans chaque village, il y’a le Baoûl ! Le mongole, le simple… On suit son histoire terrible comme un thriller sombre, mais qui nous étreint le cœur. Beaucoup de tendresse au milieu de la violence.

Douce

Douce

À toutes celles et ceux qui ont déjà vécu une passion dévorante. Celle qui vous brûle. Vous dévore. Celle qui vous murmure de vous enfuir mais vous tenaille de ses chaînes. Douce est prise dans un amour qu'elle ne peut plus arrêter. L'absence n'y fera rien. La dépendance est plus grande encore...

Concours pour le Paradis

Concours pour le Paradis

Un roman absolument passionnant qui vous immerge au cœur de la Venise Renaissante pour vous faire découvrir les rivalités entre les plus grands maîtres de la ville.  Tintoret et Véronèse n’auront de cesse de lutter pour remporter le concours afin de réaliser l’immense toile du Paradis. La noirceur de l’Inquisition mêlée aux mœurs légères de l’époque et à l’humour de certains personnages. Juste grandiose !

Ce que l’homme a cru voir

Ce que l’homme a cru voir

Un roman de haute voltige. De la grande littérature. Par sa poésie, pour ses mots, pour la complexité de sa construction et parce que vous ne le lâcherez pas. Ce que l’homme a cru voir c’est l’histoire d’un homme qui efface les réputations numériques d’autres hommes. Qui s’est lui-même affranchi d’un passé qui revient, malgré lui, hanter sa vie… Que s’est-il passé ce fameux jour de juillet ?

La femme rompue

La femme rompue

Un recueil de trois nouvelles sur trois femmes en proie à une crise existentielle. On y parle de mort des idéaux, de ce que vieillir signifie pour soi et dans le couple ; du temps qui éloigne des sentiments passionnés, des névroses, de la rage, d’une femme bafouée… Simone de Beauvoir parcours les âmes et nous donne à voir trois vies bouleversées dans leurs certitudes.

Adolphe a disparu

Adolphe a disparu

Une histoire de chat nazi, de rencontres inattendues et surprenantes au milieu du Bois de Boulogne sous couvert d’amour enroué entre une mère et un fils. Dis comme ça, ce roman pourrait sembler drôle et léger. S’il m’a fait rire plusieurs fois. Il n’en est rien. Une douceur amère se dégage. Nos tristesses, nos vies, nos lâchetés…

Une immense sensation de calme

Une immense sensation de calme

Ne cherchez pas le calme ici, mises à part les sublimes descriptions des paysages de la Taïga Sibérienne. Ce récit secoue. Sombre, il parle de notre bref passage sur Terre, de l’acceptation, des éléments et de leur pouvoir magnétique sur nos vies, de la guerre et de ses traces terribles sur les âmes et les êtres, mais surtout de l’amour immense qui illumine les souvenirs sur les terres sauvages de Sibérie.

David Von Grafenberg – Interview •Madame de X•

David Von Grafenberg – Interview •Madame de X•

Bonjour David, un grand merci d’avoir accepté de répondre à mes questions.  • Madame de X. est votre troisième livre, mais votre biographie dit de vous que vous êtes également un créateur de mode. D’où vous est venu ce besoin d’écrire ? D.v.G : J’ai toujours pensé qu’un vêtement sans roman est sans âme. Un vêtement qui a [...]

Laissez-moi

Laissez-moi

Laissez-moi est une œuvre qui sonne comme un écho universel. À lire si vous avez l'amour absolu. Si vous avez déjà vécu le vertige de l'absence. La chute du sentiment. Un texte sur l’amour entier qui démantèle les insuffisances de l’homme, ses petitesses, ses mesquineries. Un texte sur la rupture, l’acceptation. Sur le bonheur aussi. Une merveille.

Dans les pas de Bárbara Dávalo

Dans les pas de Bárbara Dávalo

Dans les pas de Bárbara Dávalo, c’est le récit de la naissance du temps des femmes en plein Buenos Aires de 1910. La fin de l’enfance, le désir d’affranchissement d’une jeune fille sous le joug des hommes en pleine crise nationaliste. C’est le récit des clivages entre les peuples. Les argentins d’origine espagnole puis les émigrés d’Europe, les étrangers, ces anarchistes qui menacent la haute bourgeoisie argentine…

Ariane

Ariane

Une histoire d’amitié toxique qui prend ses racines en pleine adolescence et laisse des traces indélébiles sur la personne que devient plus tard la narratrice. Un jeu finement mené entre la narratrice et l’auteure. On navigue en eau trouble et c’est remarquable !

Le Lambeau

Le Lambeau

De ces lectures qui sont comme un recueillement. On les lit en silence. Besoin de rien d’autre que le texte et soi. Un texte puissant sur la reconstruction d’un homme à qui l’on a volé un morceau de visage mais également l’homme à qui appartiennent ses souvenirs.

La vie parfaite

La vie parfaite

Un livre enragé et bouleversant sur les questions de la maternité et de la place du père, sur les questions des inégalités sociales en Italie (et plus globalement), nos origines, le poids du passé sur l’enfant, sur cette quête de la vie parfaite que nous poursuivons tous. Cette question lancinante : qu’est-ce qu’une vie parfaite ? Serais-je plus heureux si … ?

Dans ces bras-là

Dans ces bras-là

Si vous êtes un homme, c’est à vous que s’adresse Camille Laurens. C’est votre secret qu’elle tente de percer, votre langue. Si vous êtes une femme, vous êtes forcément ce qu’elle appelle le lecteur. Mais ce livre ne nous est pas dédié même s’il nous parle plus que n’importe quel autre sujet.

Kant tu ne sais plus quoi faire il reste la philo

Kant tu ne sais plus quoi faire il reste la philo

Vous venez de vous faire larguer et vous êtes au fond du bac au bout du rouleau ? Vous êtes un(e) acheteur(se) compulsif(ve) et vos désirs dirigent toute votre vie ? Votre chien est mort et vous lorgnez sur la boîte de Lexomil ? Vous avez monté votre boîte avec l’enthousiasme et la révélation du KING et vous êtes en plein down ? CE LIVRE EST POUR VOUS !!!!