Fief

Fief

Lopez érige le langage de la cité et la banalité du quotidien au rang des belles lettres. J’ai aimé sa plume même si j’ai mis quelques pages à adhérer complètement. C’est la frontière entre deux mondes qui ne se touchent pas, que l’auteur décrit si bien.

L’invention des corps

L’invention des corps

Il s’agit ici d’un petit bijou. Un transgenre de la littérature. Mêlant l’Histoire réelle, à des personnages fictifs qui rencontrent des personnages bien réels de ce monde. La science embrassant la technologie. Une vision glaciale et effrayante d’Internet qui deviendrait presque organique… Plus que cela, Pierre Ducrozet réussit à nous embarquer dans un récit haletant au suspens captivant.