Les garçons de l’été

• Le mood :

À lire si vous aimez les tragédies grecques. Les ambiances sombres et lyriques sous-couvertes de surf. La beauté dans le terrible et le dérangeant. Ce roman est juste brillant !


• L’histoire :

Un été de mer et d’écume.
Un été qu’ils pensaient sans fin.
Un été de sang et de venin.
Un été brûlant que l’eau même, ne saurait éteindre.

C’est l’histoire d’une famille modèle et convenue.
De deux frères, Thadée et Zachée, que la nature a doté d’une beauté cruelle
D’une force de Titan et d’un intellect supérieur.
Surfeurs, ils ne vivent que pour les vagues.

Leur petite sœur ; Ysé, se meut, impénétrable et lisse dans un univers rigide et étrange
Fait d’insectes et de bougies amères.
Thadée est à La Réunion, Zachée et sa copine Cindy sont partis le rejoindre pour quinze jours.

Mylène, mère vénéneuse pour toutes celles qui approche ses fils
Est torturée par l’adoration qu’elle leur porte.

« Mes fils sont ce qui me sauve de l’ordinaire. »

Laissant son pauvre mari, Jérôme, dans une vie qu’il dédouble s’efforçant d’être heureux.

« Peu m’importe d’être terne et ordinaire : j’ai enfanté des titans quand d’autres se contentent de pondre leurs gniards. »

Thadée vit sur un camp de surfeurs, dont la belle Anouk.
Des pulsions noires, Sombres.
Thadée ne prend pas de plaisir comme les autres hommes.
Il a ce désir de libérer les corps d’eux-mêmes.
Le besoin sauvage d’annihiler la vie, de l’écraser.
Sa jouissance, il la vit devant des images monstrueuses. De mort, de torture.

Un appel de Zachée. Thadée s’est fait manger la jambe par un requin.
Leurs vies à tous, fragiles, bâties sur des mensonges vont voler en éclats.

Mylène part pour la Réunion. Quelque chose ne tourne pas rond.
Elle suit Cindy et Zachée, les regarde prendre du plaisir.
Dérangeant. Malsain.
Leurs corps la renvoyant au sien.

Zachée se met à les détester. Tous. De leur compassion. D’être sur leurs deux jambes.
De voir son frère et Cindy continuer à prendre des vagues.
Progresser sous ses yeux.
Sa folie se révèle. La jalousie le ronge.

Les références bibliques se multiplient.
Les secrets et les illusions sont au cœur de ce livre.
Un fratricide est commis.
Est-ce la faute d’un père que les Dieux ont puni ?
Caïn et Abel.

« À la limite j’étais la seule ombre à ce tableau idyllique. Car tout en aimant Mylène, je la trompais avec Maud depuis des années (…) J’étais le ver dans le fruit, le serpent au Paradis. »

Une famille hantée par les silences
La violence tapie dans l’ombre
Les cœurs gangrénés
Des Dieux maudits par les vagues.

Il y a du mythe dans ce livre,
De la tragédie grecque.
Un venin toxique est à l’œuvre.
Et si l’océan n’était pas le coupable ?

« Tu es mort. Je n’aurai plus jamais vingt ans. Je ne serai plus jamais jeune. C’est une phrase à toi, ça. »

La folie qui s’empare des esprits.

« J’ai beau ne pas aimer ma mère et être habituée au pire, j’ai trouvé qu’un nouveau cap était franchi dans notre manoir de l’horreur. »

 


• L’extrait :

« Les courbes voluptueuses d’Anouk miroitaient sous l’eau et le savon. De petites bulles glissaient lentement le long de ses jambes dorée, sa lourde chevelure noire épousait étroitement le modelé de cette boîte crânienne que j’avais toujours envie d’exploser, de fendre en deux comme une mangue trop mûre. »


• Mon avis :

Un immense coup de cœur ! Un roman magistral digne d’une tragédie grecque.
Le mythe et la puissance noire qui s’en dégagent nous font frissonner à chaque page.
On découvre l’envers du décors d’une famille bien sous tous rapports… En apparence.
Elle dépeint les défaillances, le mensonges qui habitent chaque famille.
Et l’habille d’un manteau des plus sordides.
Une construction géniale dans laquelle l’histoire nous est narrée au travers de plusieurs personnages. Rebecca Lighieri empreinte un verbe différent, propre à chacun.

Du style érudit d’une enfant de 13 ans, torturé, cru parfois poétique pour Thadée, tout en puissance et en venin pour la mère, les autres…vous les découvrirez.

On ne se défait pas tout de suite de cette histoire profondément dérangeante.
Les vices les plus sombres, les pulsions les plus sordides y sont décrites.
La montée de la folie. Le désir de vengeance.
La révélation d’un psychopathe en puissance.

Et puis ceux qui vivent à côté, semblant ne pas faire de bruit.
Et pourtant révélant eux aussi, leurs facettes cachées.

Un grand merci à Folio et à Julie de l’équipe Folio de m’avoir fait découvrir ce livre.
C’aurait été une erreur totale de passer à côté 🙂


• L’auteur :

Rebecca Lighieri

rebecca-lighieri_5845363.jpeg

*Publiant, chez le même éditeur (POL), sous le nom d’Emmanuelle Bayamack-Tam, Rebecca Lighieri signe, avec Les Garçons de l’été, un roman à la construction millimétrée et à l’écriture explosive.

*Source : Le Monde

Emmanuelle Bayamack-Tam :

**Agrégée de lettres modernes, Emmanuelle Bayamack-Tam vit et enseigne à Paris.
Elle a publié deux pièces et huit romans aux éditions P.O.L.
Elle a obtenu le prix Alexandre-Vialate et le Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs en 2013 pour « Si tout n’a pas péri avec mon innocence ».
Elle a signé, chez le même éditeur et la même année, Husbands, sa première incursion dans le genre policier, pour laquelle elle s’est choisi le pseudonyme Rebecca Lignieri.
Co-fondatrice d’Autres et Pareils, elle a participé à de nombreuses manifestations, rencontres, lectures et expositions avec l’association.
Elle est codirectrice des éditions Contre-Pied avec J.-M. Gleize et O. Domerg depuis leur création en 1994

**Source : Babelio


• Références :

  • Les garçons de l’été
  • Auteurs : Rebecca Lighieri
  • Maison d’édition : Folio
  • Publication : Avril 2018

9 commentaires sur “Les garçons de l’été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s