Vous prendrez bien un dessert ?

• Le mood :

Les fêtes de Noël approchent et vous redoutez les retrouvailles familiales ? Vous prendrez bien un dessert est une comédie noire et acerbe sur une famille qui se réunie à l’occasion de Noël. Rancœurs, secrets enfouis et petites vengeances s’invitent au dîner…


• L’histoire :

Charles, Paul, Marie-Odile, Éléonore, Louise et l’ensemble des membres de cette famille connue de la région vont se retrouver dans un chalet en montagne à l’occasion de Noël mais également de l’anniversaire du patriarche. Mais rien ne se passera comme prévu…

Au travers de chaque chapitre, chaque personnage prendra la parole. L’auteure se glisse alors dans la peau de chacun des membres de cette famille. On y découvre alors le verbe de chacun, ses pensées, ses rancœurs, ses petits problèmes du quotidien qu’il tente tant bien que mal de cacher à la famille.

Tous les vices et perversions y passent, personne n’est épargné !

Charles, héritier de l’entreprise de son père Louis est en faillite totale mais tente de le cacher à sa famille. Il tient en horreur sa femme, Marie-Odile qu’il prendre un malin plaisir à faire « chouiner » dès qu’il le peut… C’est d’ailleurs elle qui aura eu la bonne idée d’inviter dans un grand chalet à la montagne, toute la famille au frais de son mari.
Jean ; le frère de Charles, a lui très bien réussi dans la vie. Devenu avocat, il roule en Porsche et jouis du plaisir des femmes qu’il exhibe comme ses trophées.
Bénédicte, fille de Jeanne et Louis, est une marâtre dépressive qui trouve son plaisir dans le martyr de son pauvre fils Paul. Un enfant qui n’a de cesse de chercher un peu d’amour et de douceur auprès des siens. Ce sera d’ailleurs bien le seul que ce repas de Noël réjouira.

On comprend alors la cruauté de Bénédicte au travers du récit de Jeanne, sa mère…
Bref, je vous laisse découvrir chaque personnage et leurs récits intimes qui s’entremêlent.

Un huit clos teinté de notes enneigées très bien mené.

• L’extrait :

« Tu te crois meilleure mère que moi, c’est ça ? Je te rappelle que c’est mon troisième, alors excuse-moi, mais tes leçons de morale, tu peux te les mettre où je pense. Et puis quand on donne un nom de chien à sa gamine, on se garde de distiller des conseils de mère parfaite. Mais regarde-toi ! Tu crois que c’est avec des gens comme toi qu’on…»


• Mon avis :

J’avais envie d’un peu de légèreté au milieu de cette riche rentrée littéraire aux sujets souvent sombres et graves.

Je ne suis pas en reste avec le nouveau roman de Sophie Henrionnet.

Ce qui m’avait donné envie de le lire était la référence à cette pièce de théâtre Festen que j’ai vu il y a bien 15 ans au théâtre du Rond Point à Paris.

Un dîner de Noël qui tourne mal sous-couvert de secrets incestueux, de trahison et de perversion qui éclatent entre la dinde et le fromage. Une pièce sublime qui m’a profondément marquée dans sa mise en scène et les sujets terribles qu’elle abordait.

Il est vrai que l’on retrouve de ces ingrédients acides dans le livre de l’auteure. Un livre intelligent et incisif qui arrive même à nous surprendre. Un final qui nous laisse un goût amer dans la bouche. Pas sûr que tous aient apprécié le dessert 😉

J’ai également beaucoup apprécié les citations que Sophie Henrionnet a pris soin de choisir pour introduire chaque personnage et chapitre. Cela apporte une profondeur à chaque portrait de cette famille assez spéciale…

Elle a su dessiné très justement la complexité des liens filiaux au sein de cet étrange clan familial.

J’y ai toutefois parfois trouvé quelques petites longueurs et redondances dans les récits des différents protagonistes de l’histoire, mais il se lit tout de même très bien et nous fait passer un bon moment même si certaines scènes pourraient presque nous mettre mal à l’aise.


• L’auteur :

Sophie Henrionnet

sophie-henrionnet_5454580

*Sophie Henrionnet a 36 ans, 4 enfants, une imagination légèrement débordante et une petite tendance à l’hyperactivité.

Elle exerce le métier de chirurgien dentiste. Elle a hésité pendant longtemps entre des études médicales et littéraires. Elle a été rattrapée par la passion de raconter des histoire.

Elle aime lire et inventer des histoires tantôt courtes, tantôt longues, quelquefois comiques, occasionnellement cyniques et parfois dramatiques, en fonction de son humeur, du sens du vent, du nombre d’heures d’ensoleillement et de la quantité de thé qu’elle a bu dans la journée.

« Drôle de Karma! » est une comédie d’aventures et son premier roman.
En 2015, elle sort « Vous prendrez bien un dessert? ».

 *Source : Babelio

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s