L’amant

L’amant

La sulfure adolescente. Les réminiscences des corps, de leurs odeurs, leurs élans. Cette nostalgie profonde, proche de la mort, un verre d’alcool à la main qui tenaillera Marguerite jusqu’à la fin. Cet amant rencontré aux abords du Mékong qui disparaîtra et réapparaîtra dans son amour intact. C’est son histoire qu’elle nous dépose sans rien attendre. Cette famille. Sa disparition. Et c’est somptueux.

Douce

Douce

À toutes celles et ceux qui ont déjà vécu une passion dévorante. Celle qui vous brûle. Vous dévore. Celle qui vous murmure de vous enfuir mais vous tenaille de ses chaînes. Douce est prise dans un amour qu'elle ne peut plus arrêter. L'absence n'y fera rien. La dépendance est plus grande encore...